Le Relais de Saint Preuil Site Officiel

La rénovation exemplaire d’un hameau devenu maison d’hôtes dans le vignoble de Cognac en Charente

L’histoire du Relais Devenir une maison d’hôtes en Charente

L’histoire et la rénovation d’un hameau charentais près de Segonzac devenu un tenant du Slow Travel : Le Relais de Saint Preuil

La rénovation exemplaire d’un hameau devenu maison d’hôtes dans le vignoble de Cognac en Charente

Un peu d’histoire

La rénovation exemplaire d'un hameau en Charente devenu maison d'hôtes Situé près de l’ancienne voie romaine « le chemin Boisné » reliant Saintes à Périgueux, au bord d’une route secondaire du pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle, le Relais de Saint Preuil est un ancien relais de poste datant des XVIIe et XVIIIe siècles.

La construction du premier bâtiment, les anciennes écuries, débuta en 1667 sous le règne du Roi Soleil et la seconde aile fut construite en 1715 et modifiée en 1767, sous Louis XV.

Le relais de poste fonctionna pendant un siècle. Les attelages se succédaient au Relais pour obtenir des chevaux « frais » et permettre aux voyageurs de se restaurer et de prendre un peu de repos.

La rénovation exemplaire d'un hameau en Charente devenu maison d'hôtes De 1827 à 1834 de nouvelles constructions furent ajoutées et le relais prit son apparence actuelle.

La route entre Bouteville et Saint Preuil fut déviée et le relais se retrouva le long d’un chemin secondaire. Le relais fut alors transformé en propriété viticole qui prospéra au XIXe siècle.

Un nouveau propriétaire s’établit dans le corps de bâtiments principal et installa un chai et des cuviers dans les dépendances.

En 1930, la propriété fut vendue. Le corps de bâtiments principal fut divisé pour servir de logements à des ouvriers agricoles. Puis les bâtiments furent inoccupés à partir de 1982 et tombèrent peu à peu en ruine jusqu’en 1999, début de la rénovation du Relais.

Haut de page

La rénovation du Relais

La rénovation exemplaire d'un hameau en Charente devenu maison d'hôtesLa rénovation a commencé en 1999 pour faire du Relais une ferme équestre. Malheureusement tout s’arrêta peu après, au décès du propriétaire qui avait engagé les premiers travaux.

Les travaux reprirent début 2004 sous l’impulsion des propriétaires actuels, Christine et Jean-Luc Montembault, pour redonner à cet ensemble architectural unique en Charente sa fonction d’origine : permettre aux voyageurs de se restaurer et de prendre du repos.

La rénovation s’est faite dans les règles de l’art en utilisant des matériaux traditionnels tels que la pierre de Saint Même, le moellon, la chaux, des menuiseries en bois. Les préoccupations liées au développement durable ont été prises en compte. Par exemple, le système de La rénovation exemplaire d'un hameau en Charente devenu maison d'hôtesrécupération des eaux de pluie stockées dans une cuve de 100 m3 pour l’arrosage et l’entretien des espaces verts a été réhabilité. Une pompe à chaleur assure le chauffage et la production d’une partie de l’eau chaude.

La quasi totalité des bâtiments fut entièrement rénovée pour la première ouverture au public en juillet 2005. Le Chai, une salle de réunion pouvant accueillir 20-25 personnes, a été terminé début 2006. Reste une annexe isolée de l’ensemble, en cours de rénovation, qui comprendra un appartement.

Un jardin, entourant le domaine, a été dessiné et est en cours de réalisation. Ce jardin qui fournira prochainement légumes et fruits au Relais, a été conçu dans le respect des principes du mouvement Slowfood.
Jean-Luc Montembault a été également très impliqué dans l’obtention du label Città Slow par la commune de Segonzac et il participe activement à son animation.

Le Relais de Saint Preuil est aujourd’hui une demeure de caractère, où ses hôtes sont invités au Slow travel, ou l’art de voyager en prenant le temps de la découverte.

Haut de page

La rénovation exemplaire d’un hameau devenu maison d’hôtes dans le vignoble de Cognac en Charente